World of Manga

Forum de discussion centré sur l'asie

Vous n'êtes pas identifié(e).

Modifier la fiche
6.7

Dragon Quest 9: Les Sentinelles du Firmament

Type
Jeu vidéo ( N°3 sur 13 )
Listes

  • 1912

    vues

  • 1

    réponses

Dragon Quest 9: Les Sentinelles du Firmament
Manajin
01/10/10 02:24 , modifié 01/10/10 02:35 par Manajin


DRAGON QUEST 9: LES SENTINELLES DU FIRMAMENT.

Éditeur: Square Enix
Développeur: Level-5
Sortie: Jpn 11 juillet 2010 / Fr 23 juillet 2010
Support: Nintendo DS - Wi-Fi

dq9.jpg

Synopsis:

[color=#4169E1]Vous êtes un(e) tout(e) jeune Célestellien(ne), être d'apparence angélique vivant dans les cieux et chargé d'aider les humbles mortels du bas-monde qui ne peuvent pas vous voir même s'ils prient instamment pour votre protection. Il est dit que lorsque l'Humanité aura fait preuve de suffisamment de bons sentiments, l'arbre sacré Yggdrasil qui siège au plus haut de l'Observatoire, votre patrie, donnera des fruits et que l'attelage céleste viendra et conduira tous les Célestelliens qui auront accompli la mission qui leur était dévolue et qu'ils gagneraient le royaume du Tout-Puissant. Cependant, alors que la prophétie est sur le point de se réaliser et que vous voyez apparaitre les Fyggs, fruits de l'arbre sacré et que l'Orion Express (l'attelage céleste) arrive, des colonnes de lumière néfastes s'élèvent du monde des humains et frappent l'Observatoire et l'Orion Express. Dans le chaos qui s'ensuit vous tombez sur Terre et perdez vos ailes et votre auréole dans la chute. Il vous faudra faire preuve de patience, de dévotion et de bonnes aptitudes au combat pour espérer remettre de l'ordre un peu partout et faire la lumière sur l'origine du mal qui a frappé les vôtres.



Mon avis:

Niveau graphique, on est toujours gâté avec un opus de la saga DQ, bien que la DS ne permette pas des cinématiques qu'on connait sur consoles de slaon. Le trait de Toriyama sensei est toujours aussi plaisant et on ne s'ennuie jamais à latter des monstres sortis de l'imagination fertile -et tordue- de l'auteur de DB =)
Au niveau OST, on prend les mêmes et on recommence, on retrouve avec plaisir les musiques les plus communes à DQ que maître Sugiyama crée déjà depuis le 1er DQ. Il n'y a pas beaucoup de musiques inédites et elles n'ont rien d'extraordinaires mais je dois dire que le thème de l'Observatoire est fascinant et que je ne m'en lasse pas du tout.
Le scénario n'est pas des plus palpitants mais on se laisse facilement mené par l'histoire même si j'avoue regretter atrocement que les membres de notre équipe ne soient pas des personnages inclus dans l'histoire, car il y a un manque cruel de dialogue et pour ceux qui veulent faire un peu de role play c'est rapé.
Et maintenant le plus sérieux: le game play. Que dire? Pas d'innovations, on garde toujours la même formule au combat et nos perso combattants restent assimilables à des vocations précises: guerrier, troubadour (style touche-à-tout imputé à votre héros, que vous pourrez changer par la suite s'il vous en plait), prêtre (magie blanche et soutien, combat), mage (magie noire et soutien, combat), artiste martial (0 magie, très efficace au corps à corps) et voleur (bon au corps à corps, magie blanche et soutien). Comme d'habitude, les combattants sont meilleurs dans leurs spécialités mais peuvent tout faire, à vous de voir quelle combinaison vous sied le mieux. Si on vous laisse un choix total sur vos combattants, leur aspect, leur vocation, c'est surtout car le jeu est orienté vers le côté multijoueurs qui peut ajouter à l'intérêt du jeu.
De très nombreuses quêtes sont disséminées un peu partout, de la très facile à la quête prise de tête, vous avez de tout, les plus courantes vous demandent des objets précis que vous obtiendrez au combat ou grâce à votre alchimarmite, d'autres se basent sur la vocation de vos combattants et leurs niveaux (cela allonge le temps de jeu considérablement et vous incitent à exploiter vos possibilités de fond en comble, pour les amoureux du jeu fini à 100%).


Pour résumer, cet opus DQ est bon mais personnellement, je ne le trouve guère fantastique comparé à ce que j'ai déjà vu dans la saga. DQ garde les mêmes principes d'un opus à l'autre mais là, les quelques innovations niveau multijoueur et quêtes m'ont pas vraiment emballées, et comme je l'ai dit, la poursuite du scénario se fait de façon assez morne sans PJ à qui parler, à part Stella la fée, on a pas des masses d'interlocuteurs et c'est pas les PNJ aux 4 coins du monde qui vous font de belles conversations...
Donc, un dragon quest sympa mais sans plus et qui me fait penser qu'un RPG sur console de salon ou sur PC c'est toujours le mieux.

Kaogami

Ce jeu est excellent ^^ le seul DQ qui merite que l'on y joue...

17/20

Pied de page des forums